Le miscanthus, une culture de nos territoires

Les débouchés du miscanthus

Les chiffres de la filière

Aujourd’hui cultivé sur plus de 5 500 hectares en France métropolitaine, le miscanthus progresse de 10% par an depuis quelques années sur notre territoire. Ses débouchés se répartissent entre le chauffage, le paillage horticole et la litière, l’utilisation pour les produits biosourcés étant en étape de recherche et développement.

Cultiver du miscanthus

Découvrez plus en détails la plante du point de vue morphologique, agronomique et cultural. La réussite de l’implantation constitue le premier prérequis pour des rendements satisfaisants, avec les conditions climatiques. Retrouvez également les informations sur la destruction du miscanthus et sa non invasivité.

Intérêts agronomiques et écologiques

Cultivé sans désherbage ni engrais à partir de la deuxième année, reconnu pour son action positive sur la structure et les taux de matière organique des sols, le miscanthus est une plante écologique qui peut également être planté pour solutionner des problèmes de gestion de l’eau dans les bassins et les zones de captage.

Exemples d’utilisation en France

Retrouvez sur cette carte quelques réalisations de projets permises par le miscanthus. Utilisé en paillage par les éleveurs avicoles, équins ou bovins, en paillage horticole par les collectivités et particuliers ou en combustible pour le chauffage, le miscanthus répond à des besoins diversifiés sur l’ensemble du territoire.

1
SCI La Dionnais à Noyant-la-Gravoyère

Chauffage de 580 m² de bâtiments

Production d’eau chaude sanitaire

4 hectares de miscanthus implantés en 2015

Économie de chauffage réalisées permettant d’amortir l’investissement chaudière et plantation en 10 ans

2
Champhol

Chauffage du château de Vauventriers (8 logements)

Réseau de chaleur de 230 mètres linéaires

6,5 ha de terres marginales plantées en miscanthus à 1 km de la chaudière

Économie annuelle de 23 600€, retour sur investissement en 30 mois

3
Thimert-Gatelles

Chauffage de 300 m² d’habitations et de l’eau sanitaire

1 ha de miscanthus planté en 2008

Économie annuelle de 3 450€ par rapport au combustible fuel

4
Tilly

Chauffage de 700 m² de bâtiments et de l’eau sanitaire

7,5 ha de miscanthus plantés en 2008

Economie annuelle de 8 000 € par rapport au fuel

5
Conteville

Chauffage de l’exploitation, eau sanitaire et eau pour le nettoyage de la laiterie

6 ha de miscanthus plantés en 2015

Valorisation du miscanthus sur divers débouchés paillage et litière

Gain de temps considérable par rapport au chauffage au bois

6
Hangest-sur-Somme

Chauffage d’une maison de 240 m², bureaux et eau sanitaire

Promouvoir la solution chauffage miscanthus à l’échelle régionale et être acteur de la construction de la filière miscanthus en France

245 ha implantés entre 2007 et 2011

7
Hangest-sur-Somme

Chauffage de 1 000 m² de bâtiments communaux (mairie, groupe scolaire, cantine)

6 ha de miscanthus plantés sur des terrains communaux

Economies annuelles de 13 000 €

8
Allaines

Chauffage d’un bâtiment de 5 000 m² et de l’eau chaude sanitaire

4 ha de miscanthus plantés entre 2010 et 2012

9
Omiecourt

Chauffage d’un château de 400 m², deux gîtes sur 320 m², deux piscines, jacuzzi, eau sanitaire

7 ha de miscanthus plantés en 2014

Économie annuelle de 40 000 € par rapport à la situation fioul

10
Herleville

Chauffage de 8 logements locatifs (500 m²), habitation des exploitants agricoles, aire de camping, accueil d’une ferme pédagogique, soit un total de 760 m²

2,7 ha de miscanthus plantés en 2012

11
Ourscamp

Chauffage de l’ensemble de l’abbaye

10 ha de miscanthus plantés en 2015-2016

Économie annuelle de 60 000€ permettant un retour sur investissement inférieur à 5 ans

12
Brumath

Solutionner les problèmes récurrents de coulées de boues

Préserver des ressources en eau sur le périmètre de l’Aire d’Alimentation de Captage

Augmenter la puissance de chauffage pour chauffer 7 055 m² de bâtiments communaux

15 ha de miscanthus plantés en 2012

Retour sur investissement en 7 ans grâce aux subventions (ADEME, FEDER, région)

13
Ammertzwiller

Améliorer la qualité de l’eau qui se dégradait depuis 20 ans, valoriser la récolte en combustible pour chauffer 60 habitations et des bâtiments publiques

27 ha de miscanthus plantés en 2009-2010

Réduction de la teneur en nitrates dans les puits d’Ammertzwiller de plus de 18% entre 2009 et 2013

Ralentissement des coulées de boues

Rejets atmosphériques répondant aux normes en vigueur

14

Chauffage 100 % miscanthus chez Bourgogne Pellet

Depuis 2011, la société Bourgogne Pellet (Aiserey) se chauffe au miscanthus

Chauffage des radiateurs, planchers et de la ligne d’ensachage dans l’entrepôt

Chaudière Guntamatic Powercorn – 50KW

Alimentation de la chaudière : granulés 100 % miscanthus produits sur place

Consommation :8-10t de granulés

bourgogne pellet miscanthus

15
Montéléger

Chauffage d’une maison de 200 m² et eau sanitaire, réduire le bilan CO2

0,9 hectares plantés à 60m du silo

16
Élevage de dindes à Sailly Flibeaucourt

2,8 bandes de 20 000 dindes par an

Litière miscanthus depuis 2014, 100 t/an

7 ha plantés en 2015-2016 pour l’autonomie litière

État de santé amélioré (pattes) et meilleure propreté

17
Élevage de canards à Riouzal, Sexcles

3,5 bandes de 10 700 canards IGP Sud-Ouest par an

Litière de miscanthus depuis 2016, 100 t/an

Moins de boiteries et de problèmes de brosse, animaux plus propres

Moins de poussière donc de problèmes respiratoires

Moins de déclassements de magrets

18
Élevage de dindes à Neuil les Aubiers

2,4 lots de 21 000 dindes par an, quelques lots de poulets

Litière de miscanthus depuis 2016

4 ha de miscanthus plantés en 2016 pour l’autonomie litière

Diminution de la poussière, des problèmes d’aspergillose, de pododermatites

Moins de mortalité et de frais vétérinaires

19
Poney Club et centre équestre à Nicorps

24 box de 16 m² dont 12 paillés en miscanthus

Litière de miscanthus dépoussiéré (1 à 5 cm) depuis 2010

2,5 ha plantés en 2009 pour l’autonomie litière

Diminution des cas d’allergies et amélioration de l’état sanitaire des pieds

Aucun cas de coliques depuis le passage au miscanthus

20
Centre équestre Western à Grosrouvres

22 box de 12 m²

Granulés de miscanthus sur sol bétonné depuis 2015, 15 t/an

Chevaux plus propres, moins d’odeurs et de pas de coliques

Paillage des box 2 fois plus rapide qu’avec la paille

Réduction drastique du volume de fumier, valorisé en lombricompostage

21
Clinique vétérinaire à Truchtersheim

Environ 20 box de 6 à 9 m² paillés en miscanthus

Litière de miscanthus depuis 2014 (50 t/an granulés, 3 t/an copeaux)

Économie annuelle de 10% sur la litière par rapport aux copeaux de bois

Qualité plus régulière et approvisionnement facile

Fumier de miscanthus épandable sans acidification des sols

22
Élevage laitier au Tiercent

700 000 L de lait produits par an

Litière de miscanthus en aire paillée depuis 2016, 11,5 t/40 jours pour 110 vaches laitières

Diminution des cas de mammites, vaches plus propres

Surcoût de 12€/jour contrebalancé par 1h15 de travail en moins pour un ouvrier qui coûterait 25€

23
Élevage laitier à Auboncourt-Vauzelles

64 Prim’Holstein en logettes, 45 mères allaitantes et 70 taurillons

Litière miscanthus en granulés émiettés depuis 2013, 9 t/an pour 64 logettes

Économie de temps d’entretien, litière plus absorbante et moins collante aux logettes

Surcoût 2,5€/j par rapport à la farine de paille, compensé par économie quotidienne de 5€ de main d’œuvre

24

Du paillage horticole dans le jardin d’Hubert Fontaine (Coulommes et Marqueny)

Hubert Fontaine, jardinier bien connu dans les Ardennes utilise du paillage de miscanthus sur plusieurs centaines de m²

Objectif : protéger les plantes (chaleurs, gels) et nourrir les sols

Epaisseur de paillage : entre 7 et 10 cm la première année

Utilisation de copeaux et granulés sur de nombreuses espèces : fleurs, massifs, potager…

paillage hubert le jardinier

25

Du paillage horticole au Château Colbert (Maulévrier)

Grand jardin potager de 8 000 m² + 7 000 m² de parc floral

Objectif : mettre en valeur les jardins et potagers et sans intrants

Un paillage esthétique, résistant et qui enrichit les sols

Epaisseur choisie : entre 5 et 10 cm, renouvelé tous les 6 mois

paillage miscanthus

26

Du paillage horticole dans les massifs de Rethel (Champagne Ardennes)

La ville utilise du paillage miscanthus depuis 2009

Objectif : mettre en œuvre la régulation nationale « Zéro Phyto » :  alternative aux désherbants chimiques.

Un produit local, facile d’emploi et économique (4 fois moins cher que les fèves de cacao)

Épaisseur choisie : entre 5 et 8 cm, renouvelé tous les ans en avril

Résultats : désherbant efficace, économie d’eau et plantes en bonne santé

rethel miscanthus

27

Du paillage horticole dans les massifs d’Amiens

Amiens et les 38 communes environnantes utilisent du paillage miscanthus depuis 2013

Objectif : mettre en œuvre la régulation nationale « Zéro Phyto »

Un produit local, facile d’emploi et économique (cout de transport)

Épaisseur choisie : entre 5 et 7 cm au départ, puis 2/3cm quand nécessaire

Résultats : désherbant efficace, économies et pas de problème de faim azotée

paillage miscanthus amiens

28

Du paillage horticole dans les vignes de l’Aube

Projet depuis 2014

Près de 1,5 ha paillé soit 11 tonnes de miscanthus

Objectif : alternative durable au désherbage chimique

Épaisseur choisie : environ 10 cm, renouvelé tous les 2 ans

Résultats : désherbant efficace, pas de champignons

vigne paillage miscanthus

29

Du paillage horticole à Chartres

Plusieurs milliers de m² paillés au miscanthus = 300 m² de vrac / an

Projet existant depuis le début des années 2

000

Epaisseur : des couches de 8

à 10 cm renouvelé tous les ans en fév/mars

Un paillage économique (le moins cher) et très facile d’emploi

Le miscanthus est excellent pour conserver l’humidité et permet à la plante de respirer

chartres miscanthus

30

Du paillage horticole à Compiègne

plusieurs milliers de m² de massifs  paillés au miscanthus

Projet existant depuis 2015

Épaisseur : environ 10 cm renouvelé tous les 2 ans

Conserve l’humidité et lutte contre les adventices,  beaux contrastes pour les massifs

compiegne miscanthus

31

Du paillage horticole à Digny

plusieurs milliers de m² de massifs  paillés au miscanthus depuis 2012

Objectif : le moins d’entretien possible, respecter la démarche « zéro phyto »

Épaisseur : environ 10 cm renouvelé tous les ans avec bon désherbage au préalable

Un paillage sain pour les équipes de jardiniers, durable et efficace.

digny miscanthus

32

Du paillage horticole dans les vignes de la Marne

Une trentaine d’ares paillés au miscanthus depuis février 2018

Un paillage de qualité et compatible avec l’Agriculture Biologique

Des brins de 2 à 6 cm

une couche de 5cm déposée sur 15 cm de paille

vigne miscanthus

33

Du paillage horticole dans les vignes de la Marne

Une vingtaine d’ares paillés au miscanthus en octobre 2018

Une couche de 10 cm, paillé en inter-rangs avec du trèfle, ou directement sous les plants

Résultats probants : élimination du Chiendent

Redonne vie au sol : pendant la canicule de 2019, le sol est resté frais

France miscanthus, une association qui a pour objectif le développement du Miscanthus en France